Bonjour,

Je viens tout juste d’ajouter ma voix à l’appel européen pour l’interdiction, dans toute l’UE, du pesticide toxique, le glyphosate.

Le glyphosate est un produit chimique dangereux utilisé partout sur le continent. L’OMS le classe parmi les produits « probablement cancérigènes », et il est extrêmement nocif pour la biodiversité et notre environnement.

Nous tenons entre les mains une véritable occasion de le faire interdire. Et pourtant, les responsables de l’UE ont mis la barre très haut. Notre Initiative Citoyenne Européenne a besoin d’un million de signatures venues de toute l’Europe si nous voulons pousser l’UE à interdire le glyphosate.

Si vous signez vous aussi, nous pouvons remporter une immense victoire citoyenne. Voulez-vous ajouter votre nom à la pétition de WeMove ci-dessous?

Merci

Jean-Marc

 

Bonjour,

Depuis des décennies, le glyphosate, un pesticide toxique, est pulvérisé sur les champs où poussent les fruits, les légumes et les céréales que nous mangeons. Nos parcs et nos quartiers sont susceptibles d’être contaminés, et un test a révélé que l’urine de presque un Européen sur deux contenait ce poison toxique. [1] Des études montrent que ce produit est probablement cancérigène. [2]

Nous avons l’opportunité de le faire retirer du marché. En effet, les pays membres de l’Union européenne (UE) doivent se rassembler pour débattre de son éventuelle interdiction. Mais il s’agit du pesticide le plus utilisé au monde, et Monsanto compte parmi l’un de ses plus grands producteurs. Ce produit lui rapporte des millions chaque année. La multinationale a donc recours à des méthodes de lobbying agressives pour le maintenir sur le marché.

Mais nous passons aujourd’hui à l’attaque avec une initiative citoyenne européenne. Il s’agit de l’outil le plus puissant dont nous disposons en tant que citoyens européens pour interpeller la Commission européenne. Si nous récoltons 1 000 000 signatures, la Commission sera légalement tenue d’écouter nos requêtes. Dans le cas contraire, elle pourrait les ignorer. Afin d’avoir un impact réel, nous devons rassembler les signatures d’ici cet été, lorsque les discussions les plus importantes seront initiées. Cela veut dire que nous devons collecter plus de 5800 signatures chaque jour. Dès d’aujourd’hui.

Signez ici l'Initiative Citoyenne Européenne pour la fin du Glyphosate !

L’année dernière, la Commission européenne a renoncé à prolonger la licence d’utilisation du glyphosate pour 15 ans face à l’immense pression exercée par des centaines de milliers d’Européens (et notamment par la communauté WeMove) ! Face au mouvement de protestation public, la Commission n’a pu autoriser qu’une extension de licence temporaire de 18 mois. C’est la dernière ligne droite.

Si nous parvenons à faire interdire le glyphosate, nous aurons fait le bon choix pour notre santé et celle des générations à venir. Mais ce n’est pas tout. Si nous réussissons, cela pourrait marquer l’entrée dans une nouvelle ère agricole, qui pourrait avoir un impact positif sur notre planète pour plusieurs siècles. Mais Monsanto, Syngenta et Bayer gagnent des millions grâce au mode de culture actuelle : les pesticides toxiques, les OGM ou encore les déserts verts. Nous savons qu’ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger leurs intérêts, et nous faisons donc de même.

Cette pétition est spéciale, car nous travaillons en partenariat avec une coalition européenne majeure afin de lancer cette initiative et d’atteindre le nombre de signatures requis. [3] Nous avons besoin de 1 000 000 signatures d’ici cet été pour influencer la proposition adoptée par la Commission concernant cet herbicide toxique. Mais pour nous débarrasser de ce poison, chaque membre de la communauté WeMove doit jouer son rôle. Aujourd’hui est le premier jour de la campagne. Souhaitez-vous participer à cet effort considérable pour nous faire entendre ?

Signez ici pour soutenir l’initiative citoyenne européenne visant à interdire le glyphosate en Europe

En signant, nous pouvons prouver l’opposition citoyenne au glyphosate et maintenir la pression sur les États membres de l’UE afin qu’ils votent contre le renouvellement de son autorisation cette année.

Mika (Bordeaux), Olga (Bologne), Martin (Londres/Berlin), Julia (Varsovie) et toute l'équipe WeMove.EU

P.S. – Pour qu’une signature soit comptabilisée dans le cadre d’une initiative citoyenne européenne, vous devez fournir quelques informations supplémentaires par rapport à une pétition WeMove classique. Les champs d’information requis ne sont pas décidés par WeMove, mais par l’État membre pour lequel vous signez cette ICE. Les informations supplémentaires demandées constituent une obligation légale pour que votre signature soit considérée comme valable. Ces données ne seront pas conservées ou utilisées par WeMove. Signez !

[1] https://www.foeeurope.org/sites/default/files/press_releases/foee_5_environmental_impacts_glyphosate.pdf

[2] http://www.huffingtonpost.com/carey-gillam/iarc-scientists-defend-gl_b_12720306.html https://www.iarc.fr/en/media-centre/iarcnews/pdf/Q&A_Glyphosate.pdf

[3] Partenaires : Campact | Corporate Europe Observatory| The Danish Society for Nature Conservation | GLOBAL 2000 (Friends of the Earth Austria) | Greenpeace | Health and Environment Alliance | PAN Europe | Skiftet | WeMove.EU |